01
Une jeunesse francilienne abandonnée

Equipements sportifs : les lycées ne peuvent plus compter sur la Région

65

De nombreux lycées franciliens, comme le lycée Pierre de Coubertin à Meaux, sont touchés par de graves problèmes de vétusté de leurs infrastructures sportives. Cet état de fait n’empêchera pas Valérie Pécresse de diminuer d’un tiers les crédits alloués à la construction et à la rénovation des équipements en faveur des lycées cette année. Par ailleurs, seuls 34% des crédits prévus ont été utilisés en 2018. Ajoutons enfin que 133 000€ ont été affectés pour couvrir deux terrains de tennis à Nogent-sur-Marne, opération dont le bénéfice réel pour les lycées est particulièrement faible.

01