01
Une jeunesse francilienne abandonnée

La droite multiplie les financements aux institutions privées et délaisse les universités

60

Depuis plusieurs années, la majorité régionale utilise les crédits Enseignement Supérieur et Recherche pour financer avec l’argent public des projets d’entreprises ou de fondations privées. Alors que les bâtiments de nos universités connaissent un degré de vétusté inacceptable, nous avons par exemple décidé de financer, pour 2 millions d’euros, des bâtiments flambants neufs pour la Fondation Nationale des Sciences Politiques, comme si Science Po n’était pas capable d’aller chercher des financeurs privés.

01