01
Une jeunesse francilienne abandonnée

La Région devance l’État et baisse drastiquement le financement de l’apprentissage pour les jeunes franciliennes et franciliens

53

Valérie Pécresse peine à apporter une réponse claire face à la politique de casse du service public régionalisé de l’apprentissage. La loi de septembre 2018 a acté du financement des Centres de Formation d’Apprentis par les branches professionnelles, menaçant l’existence de plus de 100 CFA dans notre Région, faute de répondre exactement à l’intérêt économique à court terme des entreprises. Entre 2016 et 2018, la Région a diminué de 20% les financements accordés aux apprentis par rapport à l’ancienne mandature.  Cette année non plus Valérie Pécresse ne semble pas vouloir s’opposer aux décisions d’Emmanuel Macron : les crédits en faveur de l’apprentissage sont en baisse de 30% alors que d’autres régions se sont engagées à maintenir les dépenses jusqu’en 2020. C’est une véritable démission de la Région dont il s’agit.

01