01
Des économies sur l’écologie

Le faux «plan air» de la Région Île-de-France

36

Alors que la candidate Valérie Pécresse se vantait de vouloir purifier l’air respiré par les Franciliens, elle s’est largement mobilisée cette année, pour lutter contre la piétonnisation des berges de Seine à Paris. Au même moment, son maigre plan «Changeons d’air» doté de 4M€ était à peine utilisé à 50% cette année. Ces crédits sont par ailleurs destinés pour la moitié à financer la R&D de startups et de grands groupes pour inventer des solutions innovantes pour purifier l’air du métro… solutions que la Région devra ensuite acheter à grands frais, après en avoir financé les coûts de recherches.

01