01
Une gestion hasardeuse de la Région Île-de-France

Le bouclier de sécurité de Valérie Pécresse est devenu un simple financement de caméras de sécurité

16

La candidate Pécresse entendait, comme beaucoup de ses homologues à droite, révolutionner la sécurité, quitte à mordre largement sur les prérogatives de l’État. Au regard de ces ambitions, son bilan de mi-mandat est bien maigre. Le budget sécurité de la Région est artificiellement gonflé en y intégrant les travaux de sécurisation des lycées, auparavant comptabilisés dans le budget des lycées et les moyens supplémentaires n’ont été principalement utilisés à une seule fin : participer à l’inflation du nombre de caméras de sécurité, partout en Île-de-France.

01