une-systeme-pecresse

Après 3 ans à la tête de la Région Île-de-France, c’est l’heure du bilan pour le « système Pécresse »

Ce bilan c’est celui d’un désengagement du quotidien des franciliennes et des franciliens. En dépit d’une communication volontariste de la majorité, le Groupe Ensemble, l’Île-de-France dénonce chaque jour cet abandon de la Région de la part de Valérie Pécresse qui se rêve Présidente de la République plutôt que Présidente de Conseil régional.

Premières victimes de ce désintérêt : les franciliennes et le franciliens qui vivent au quotidien la galère des transports. Mais surtout, tous ceux qui attendent que la Région soit moteur pour l’attractivité de notre territoire, créer de nouvelles solidarités, accompagner la transition écologique ou préparer un avenir meilleur pour les jeunes franciliennes et franciliens.

Depuis 3 ans, les élus du Groupe Ensemble, l’Île-de-France dénoncent la mise en place d’un « système Pécresse » où la communication précède souvent l’action, parfois l’immobilisme.

Avec ce contre-bilan qui entend dénoncer ce « système Pécresse » nous souhaitons relayer les inquiétudes des habitants et habitantes de notre région, tous ceux qui attendent désespérément des actions du Conseil régional pour enfin bien vivre en Île-de-France.

Une gestion hasardeuse de la Région Île-de-France

Dans sa communication, Valérie Pécresse tente d’afficher l’image d’une « bonne gestionnaire », expliquant réduire les frais de fonctionnement de la région. Non seulement cela est faux, mais surtout, sa gestion de l’institution régionale pose question, tant des dérives sont à craindre.

annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce

Une aggravation des fractures territoriales

Rurale, péri-urbaine, populaire, métropolitaine… l’Île-de-France est profondément marquée par ses différences. Dans son discours, comme dans ses actes, Valérie Pécresse ne cesse d’opposer les territoires et les habitants de notre région les uns aux autres. Plutôt que de les résorber, sa politique aggrave les fractures en Île-de-France.

annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce

Des économies sur l’écologie

A la tête de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse a les moyens d’accompagner les franciliennes et les franciliens dans la transition écologique. Peine perdue, la Présidente de Région préfère dépenser 130 000 € en frais d’avocats pour contester la fermeture des voies sur berges à Paris mais refuse de mettre en place une prime à la conversion des véhicules diesel pour les particuliers.

annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce

Une jeunesse francilienne abandonnée

Après les transports, la jeunesse est la première compétence régionale avec la charge des lycées et de la formation professionnelle. L’avenir des jeunes franciliennes et franciliens ne semble pas être une priorité pour Valérie Pécresse avec des budgets en baisse d’année en année et une absence de projets d’avenir.

annonce
annonce
annonce
annonce
51
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce

Une laïcité mise à mal !

Valérie Pécresse prétend tenir un discours ferme sur la laïcité. Derrière les belles paroles, ce que l’on découvre c’est une conception à géométrie variable de la loi de 1905 au service de sa communication et de ses ambitions électorales.

annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce

La solidarité régionale menacée

Depuis 2016, la Région Île-de-France se désengage dans le domaine de la solidarité : fin du soutien aux centres sociaux parisiens, fin des emplois aidés, baisse du soutien au secteur associatif… alors que l’Île-de-France concentre de fortes inégalités, Valérie Pécresse mène une politique en direction des « premiers de cordée ».

annonce
76
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce

Droits des femmes : une vraie priorité ?

Si Valérie Pécresse ne manque jamais une occasion de rendre hommage à Simone Veil, le soutien récurrent aux associations anti-IVG, la baisse du financement des associations qui luttent pour les droits des femmes et l’immobilisme sur la sécurité des femmes dans les transports font douter de sa sincérité sur ce sujet majeur.

annonce
annonce
86
annonce

Toujours moins de services pour les franciliennes et les franciliens !

Les franciliennes et les franciliens n’ont jamais eu autant besoin d’une Région forte qui les protège et qui agisse pour des services publics de qualité et l’amélioration de leur cadre de vie. Depuis 2016, la Région se désengage de leur quotidien.

annonce
annonce
annonce
annonce

Les perles du système Pécresse

Valérie Pécresse à la tête de la Région Île-de-France, c’est la multiplication de subventions « étranges » à des associations ou des projets farfelus à plusieurs millions d’euros dont on peine à voir l’intérêt réel pour les franciliennes et les franciliens.

annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce