Affaire du lycée Rabelais : Valérie Pécresse joue une fois encore la chaise vide.