Face à la crise dans les lycées franciliens, Valérie Pécresse présente un plan de rattrapage bricolé et irréaliste